© Thierry Depagne
© Thierry Depagne
SOPHIE CALLE, POUR LA DERNIÈRE ET POUR LA PREMIÈRE FOIS – ARLES
+ EXPOSITIONS

Sophie Calle
, Chapelle du Méjan, Arles - 2012
+ Client(s) : Actes Sud
+ Artiste(s) : Sophie Calle
+ Mission : Production déléguée
+ Budget : Non communiqué

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

Sophie Calle, Arles (c) Florian Kleinefenn

1
-
5

Une nouvelle exposition personnelle de Sophie Calle  est présentée par Actes Sud dans le cadre des Rencontres photographiques d’Arles, à la Chapelle du Méjan du 2 juillet au 2 septembre 2012. Deux séries y sont présentées :

La Dernière Image, 2010
« Je suis allée à Istanbul. J’ai rencontré des aveugles qui, pour la plupart, avaient subitement perdu la vue. Je leur ai demandé de me décrire ce qu’ils avaient vu pour la dernière fois. » Réalisé en 2010 à Istanbul, historiquement surnommée « la ville des aveugles », ce projet donne la parole à des hommes et des femmes ayant perdu la vue, pour les interroger sur la dernière image qu’ils ont en mémoire, leur dernier souvenir du monde visible.

Voir la mer, 2011
« À Istanbul, une ville entourée par la mer, j’ai rencontré des gens qui ne l’avaient jamais vue. J’ai filmé leur première fois.» Sophie Calle invite des habitants d’Istanbul, souvent venus de l’intérieur de la Turquie, à regarder la mer pour la première fois, sous l’œil de la caméra de Caroline Champetier.

Du 2 juillet au 2 septembre 2012