© Thierry Depagne
© Thierry Depagne
SOPHIE CALLE, POUR LA DERNIÈRE ET POUR LA PREMIÈRE FOIS – TOKYO
+ EXPOSITIONS

Sophie Calle
, Tokyo, Japon - 2013
+ Client(s) : Hara Museum
+ Artiste(s) : Sophie Calle
+ Mission : Production déléguée
+ Budget : Non Communiqué

SITE WEB
(c) Hara Museum

(c) Hara Museum

1
-
1

Après les Rencontres Photographiques d’Arles et la 9eme Biennale de Shanghai, c’est au tour du Hara Museum d’accueillir Sophie Calle pour l’exposition « Pour la dernière et pour la première fois » (20 mars au 30 juin 2013)
L’exposition est composée de deux séries :

La dernière image (Istanbul, 2010)
Sophie Calle donne la parole à des hommes et des femmes ayant perdu la vue.
Cette œuvre navigue entre textes et photographies pour retranscrire l’image qu’ils ont gardée en mémoire pour la dernière fois.

Voir la mer (Istanbul, 2011)
« À Istanbul, une ville entourée par la mer, j’ai rencontré des gens qui ne l’avaient jamais vue. J’ai filmé leur première fois.» Sophie Calle invite des habitants d’Istanbul, souvent venus de l’intérieur de la Turquie, à regarder la mer pour la première fois, sous l’œil de la caméra de Caroline Champetier.