© Thierry Depagne
© Thierry Depagne
RD7 NORD ET SUD, APPROCHE CULTURELLE
+ PROJETS

Kremlin-Bicêtre, Ivry-sur-Seine, Villejuif, Chevilly Larue, Thiais, Vitry-sur-Seine, Gentilly - 2012
+ Client(s) : Conseil général du Val-de-Marne, Direction des Transports, de la Voirie et des Déplacements
+ Mission : Etude
+ Budget : 14 920 € HT

La Nationale 7 appartient d’une certaine façon au patrimoine des franciliens. Pour autant sa dimension mémorielle, poétique a laissé la place à une voie brutaliste, séparant les quartiers et les villes qui la bordent plutôt qu’elle ne les relie.
Pour cette raison, le Conseil général du Val de Marne a rendu prioritaire son aménagement en boulevard urbain de la Porte d’Italie à Orly. Il profite aussi de l’opportunité créée par la réalisation d’une ligne de tram, le T7, dans la partie qui va du pôle Aragon à Villejuif jusqu’à Orly. La RATP est partenaire.
Bruno Fortier est le concepteur et clairement le projet fait unité: simplicité et uniformité des matériaux, des alignements d’arbres récurrents, un même mobilier urbain, une attention aux usages locaux et au confort des espaces publics…Ce sont plusieurs kilomètres de voirie qui vont ainsi à présent participer à la qualité de cette partie Sud de l’agglomération parisienne, au même titre que les grandes avenues parisiennes.
A ce stade, le Conseil général, conscient de l’intérêt qu’il y avait à imprimer cette unité sur cette partie importante de son territoire, entend maintenant se préoccuper de ce qui fait identité, au-delà des singularités que forment chaque ville et chaque lieu traversé, au-delà de la sobriété élégante du projet.
Dans cette optique, la DTVD du Conseil général à confié à l’agence ARTER une mission d’étude exploratoire pour l’émergence, à partir des ressources du territoire, d’un grand projet culturel sur l’ensemble de la RD7.

 

(c) Chantal Dugave

(c) Chantal Dugave

1
-
1