© Thierry Depagne
© Thierry Depagne
Do Disturb 2016
+ ÉVÉNEMENTS CULTURELS & ARTISTIQUES

Divers Artistes
, Palais de Tokyo, Paris, France - 2016
+ Client(s) :
+ Artiste(s) : Divers Artistes
+ Mission : Co-producteur (VIVANTO)
+ Budget : Non communiqué

SITE WEB

© Palais de Tokyo

© Palais de Tokyo

© Aurélie Cenno - Aurélie HOEGY,

© Aurélie Cenno - Aurélie HOEGY, "Dancers"

© Aurélie Cenno - Circus Cirkör, Rachel Armstrong,

© Aurélie Cenno - Circus Cirkör, Rachel Armstrong, "The temptation of the non linear ladder"

© Aurélie Cenno - Johannes Paul Raether, Schwarmwesen Swarm,

© Aurélie Cenno - Johannes Paul Raether, Schwarmwesen Swarm, "Being of the infected Metropolis"

© Aurélie Cenno - Lago Gorka,

© Aurélie Cenno - Lago Gorka, "Tools"

© Aurélie Cenno - Luca Resta,

© Aurélie Cenno - Luca Resta, "Superposition"

© Aurélie Cenno - Mel O'Callaghan,

© Aurélie Cenno - Mel O'Callaghan, "Woe implores go"

© Aurélie Cenno - Mel O'Callaghan,

© Aurélie Cenno - Mel O'Callaghan, "Woe implores go"

© Aurélie Cenno - Mel O'Callaghan,

© Aurélie Cenno - Mel O'Callaghan, "Woe implores go"

© Aurélie Cenno - Peaches

© Aurélie Cenno - Peaches

© Guillaume Lebrun - Arnaud Cohen,

© Guillaume Lebrun - Arnaud Cohen, "Sisyphus is a woman" (Play it again Pam reloaded)

© Guillaume Lebrun - Calixto Neto,

© Guillaume Lebrun - Calixto Neto, "Petites explosions"

© Guillaume Lebrun - Chloé Serre,

© Guillaume Lebrun - Chloé Serre, "Modalités"

© Guillaume Lebrun - Clara Borgen,

© Guillaume Lebrun - Clara Borgen, "Les Baigneuses"

© Guillaume Lebrun - Dynamograma

© Guillaume Lebrun - Dynamograma

© Guillaume Lebrun - Fiona du Mesnildot,

© Guillaume Lebrun - Fiona du Mesnildot, "Domestic Theatre"

© Guillaume Lebrun - Gerard Kelly,

© Guillaume Lebrun - Gerard Kelly, "Reusable Parts/Endless Love"

© Guillaume Lebrun -

© Guillaume Lebrun - "La Cellule Bathing Beauties"

© Guillaume Lebrun - Lola Gonzalez,

© Guillaume Lebrun - Lola Gonzalez, "Dance to the end of love"

© Guillaume Lebrun - Marga Weimans,

© Guillaume Lebrun - Marga Weimans, "Carnival Carnivalesque Trade"

© Guillaume Lebrun - Marga Weimans,

© Guillaume Lebrun - Marga Weimans, "Carnival Carnivalesque Trade"

© Guillaume Lebrun - Marga Weimans,

© Guillaume Lebrun - Marga Weimans, "Carnival Carnivalesque Trade"2

© Guillaume Lebrun - Marije Vogelzang,

© Guillaume Lebrun - Marije Vogelzang, "Foodcare"

© Guillaume Lebrun - Trajal Harrell,

© Guillaume Lebrun - Trajal Harrell, "Odori the shit"

© Guillaume Lebrun - Trajal Harrell,

© Guillaume Lebrun - Trajal Harrell, "M2M"

© Guillaume Lebrun - Trajal Harrell,

© Guillaume Lebrun - Trajal Harrell, "M2M"

© Jean Picon, Say Who - François Bonnot, Déborah Janssens,

© Jean Picon, Say Who - François Bonnot, Déborah Janssens, "Would you dare to stage your routine"

© Jean Picon, Say Who - Gerard Kelly,

© Jean Picon, Say Who - Gerard Kelly, "Reusable Parts/Endless Love"

© Jean Picon, Say Who - Grégoire Schaller,

© Jean Picon, Say Who - Grégoire Schaller, "Das Lichtquant"

© Jean Picon, Say Who - Stephane Roy,

© Jean Picon, Say Who - Stephane Roy, "The Laboratory of Anger Management"

1
-
30

Le Palais de Tokyo présente la deuxième édition du Festival Do Disturb, rendez-vous annuel d’arts performatifs en co-production avec ARTER, se déroulant dans ses murs les 8, 9, et 10 avril 2016.
 
Suite au succès de la première édition en 2015, le Palais de Tokyo accueille pendant trois jours une programmation inédite mêlant arts du cirque, performance, magie, danse, design, mode et son. Au total, plus de 50 propositions expérimentales présentent les projets d’artistes internationaux émergents et confirmés, ainsi que les travaux de la très jeune création émanant de prestigieuses écoles d’art françaises et étrangères du cirque, du design et de la mode.
 
Au programme, on retrouve le célèbre chorégraphe Trajal Harrell, la créatrice de mode Marga Weimans ou encore le prix SAM pour l’art contemporain 2015, Mel O’Callaghan. S’y ajoutent de nombreuses écoles comme l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, la Central Saint Martins School de Londres ou encore les académies de design de Eindhoven et d’Amsterdam.
 
Les espaces du Palais de Tokyo et du Yoyo fusionnent pour une nuit transgenre, grâce à un live exceptionnel pour débuter la soirée, qui se poursuivra avec le label berlinois Janus, proposant des têtes d’affiches de la dance music expérimentale.